Accueil

Itinéraires

Liens

Contact

Annuaire

Statistiques

 

 

 

CHOISISSEZ VOTRE BALADE

 

LYON PRATIQUE

 

T.C.L.

Cinémas

Restaurants

Pistes cyclables

Evènements Divers

 

LYON EST

 

St Denis en Bugey

Sault-Brenaz

Amblérieu

La Balmes les Grottes Hières sur Amby

Vernas

Crémieu

Sablonnières

Trept

St Hilaire

Frontonas

St Pierre de Chandieu Miribel

Longenières

Moras

Moraize

Jons

Cascade du Luizet

Optevoz

Chozeau

Loyettes

Asnières

 

LYON OUEST

 

St Genis les Ollières

Pollionay

Montromant

Ste Consorce

St Maurice/Dargoire

Charbonnières

Craponne

Brignais

St Cyr au Mont d' Or

St Martin en Haut

Yzeron

Vaugneray

Col de la Luère

 

LYON NORD

 

St Mamert

Monsols

St Jacques des Arrêts

Albigny/Saône

Collonges/Mt d'Or 1

Collonges/Mt d'Or 2

Poleymieux/Mt d'Or 1

Poleymieux/Mt d'Or 2

Chasselay

Couzon/Mt d'Or

Curis/Mt d'Or

Limonest

St Didier/Mt d'Or

St Germain/Mt d'Or

St Romain/Mt d'Or

St Jean des Vignes

Le Bois d' Oingt

Cublize

Anse

Ternand

Beaujolais

La Croix du Fou

Sermoyer

Chatillon/Chalaronne

 

LYON SUD

 

Vernaison

Vernéa

St Andéol le Château

St Sorlin

La Font du Loup

Rochetaillée (Loire)

Vallon de Combau

Condrieu (Arbuel)

Condrieu (lônes)

Condrieu (Pont romain)

Riverie

 

VOIES VERTES

 

Cercié

Belleville

 

LE PILAT

 

Chapelles Pilat

L'Ile du Beurre

Les Trois Dents

Le Gouffre d' Enfer

Les Roches de Marlin

Le Bois de Panère

Le Crêt de Chaussitre

Le Col du Planil

 

VTT

 

Col de Malval

Pelussin

Crémieu

St Jodard (Loire)

Villerest (Loire)

Col de La Croix Régis

 

CYCLOTOURISME

 

La route de la rigotte

La boucle des Sapins

Saint-Vincent

Le col de Crie

 

RANDOS RAQUETTES

 

Apremont (Ain)

 

LA DOMBES

 

Autour des Etangs

Clémentiat

Baneins

Biziat

Chaneins-Valeins

Chanoz-Châtenay

Chaveyriat

Autres circuits

 

LES GORGES DE LA LOIRE

 

Chambéon

Chambles

Villerest (Loire)

 

VIA FERRATA

 

Pont du Diable

 

VAL DE SAONE

 

Les Grandes Terres

St Georges de Reneins

 

DIVERS

 

Le Mont Myon (Ain)

 

 
 
 
 
 
 

 

 

 

 


 

 

 

 

Album Photos

Carte des environs de Lyon

Proposer une balade

Associations

Vos Pages persos

 

 

Rechercher une balade

 

En Rhône-Alpes

 

 

En France

 

BLOGS LYONNAIS

 

Carnets de voyage

Dans le nid du hérisson

LYonenFrance

Les tribulations d'une lyonnaise...

Et une pincée de...

Cliente N°69

Chamallowblog

 

 

DOCUMENTS A TELECHARGER

 

Acrobat Reader (gratuit)

Pour lire les documents

 

Plans des pistes cyclables :

- Lyon/Villeurbanne

- Agglomération

La carte des berges du Rhône

 

Guides

- Bons plans du Rhône

- Le Beaujolais

 

 

SORTIR

 

Le Théâtre de la Croix Rousse

Le Théâtre Nouvelle Génération

Le Théâtre des marronniers

Le Théâtre des Ateliers

Le Théâtre des Célestins

Les Subsistances

LYON

 

Fourvière

Balade urbaine

 

TRABOULES

 

Rue du Boeuf

Rue des Trois Maries

Rue St Jean

Rue St Georges

Place du Gouvernement

Cathédrale St Jean

Rue Sainte-Croix

Quartier du Change

Eglise St Paul

 

MUSEES

 

Musée de la Résistance

Musées Gadagne

Musée des Miniatures

Musée de l' Imprimerie

Musée Tony Garnier

Musée de l' Automobile

Musée Lumière

Musée d' Arts Contemporains

Muséum

Musée des Automates

Musée des Tissus

 

SITES TOURISTIQUES

 

Aquarium de Lyon

Palais du facteur Cheval

La Vallée Bleue

Mini Train des Mts Lyonnais

 

PARCS ANIMALIERS

 

Parc des Oiseaux

La ferme aux crocodiles

La ferme de Panissières

Château de Moidière

St Martin la Plaine

Les Aigles du Leman

Peaugres

 

VILLAGES TOURISTIQUES

 

Pérouges

Bagnols en Beaujolais

Serves sur Rhône

Riverie

La Chapelle-en-Lafaye

Montarcher

 

 

CHATEAUX

 

Château de Montrottier

Château de Ripaille

Château de St Victor/Loire

Château de Virieu

Château des Roure

Fort l' Ecluse

Château de Jarcieu

 

WEBCAM

 

Crédit Lyonnais

 

LIENS UTILES

 

La météo du massif du Jura, enneigement et webcams

Tourisme en Rhône-Alpes

Lyonweb

Location vacances Lyon

Office du Tourisme de Lyon

Grand Lyon

 

  partenariat-faaroo
 
créer un site internet

 

 

 

 

 

              

 

 

 

 

 

 

 Le Haut-Beaujolais                 St Mamert

Saint-Mamert fait partie du Beaujolais, plus précisément du Haut-Beaujolais, qui est parfois appelé  "Beaujolais vert", car il ne connaît pas la vigne. L'altitude officielle est de 420 mètres. Dans cette vallée abrupte, certains points de la commune culminent pourtant bien au-dessus.

A huit kilomètres au nord du village se trouve le bourg de Tramayes qui domine la vallée de la Valouse. Dans la même direction à quatre kilomètres, à la frontière avec la Saône-et-Loire, les sulkys font gicler la boue sur l'hippodrome de Germolles-sur-Grosne. Dans l'autre sens, vers le sud, la commune d'Ouroux est située à trois kilomètres. Les saint-marrons peuvent aller y faire quelques menues emplettes. Distant de deux kilomètres à l'est et sur le chemin de Compostelle, le petit village de Saint-Jacques des Arrêts, surplombe Saint-Mamert.

La commune est traversée par la Grosne orientale, rivière au débit trop faible pour rejoindre seule la mer et qui se jette dans le Saône.

 

Voir la randonnée

 

Toutes les randonnées sur le site

de  l'Office de Tourisme du Haut Beaujolais

 

 

 A visiter...

 

Le moulin de Pont des Vents

 

Ce moulin, datant du Moyen-Age et entièrement restauré, fonctionne grâce à la force hydraulique. Vous pourrez découvrir, lors de votre visite, le processus complet du grain de blé aux différentes farines. Vous pourrez également acheter de la farine, des pains au levain et des biscuits cuits au feu de bois. De plus l'accueil est sympathique, ce qui ne gâche rien...

Site internet

 

 

 A découvrir...

 

"Le plus Lyonnais des vins …."

L’Appellation d’Origine Contrôlée «  Les Coteaux du Lyonnais » est une jeune appellation, née en 1984.
Située à seulement 20 minutes du centre de Lyon, répartie sur 300Ha, elle réunit une vingtaine de vignerons alliant tradition et modernité.
Les cépages qui font leurs vins : le Gamay pour les rouges et rosés, le Chardonnay et l’Aligoté pour les blancs.

Les vignerons des Coteaux du Lyonnais sont fiers de leur vin qui fait la réputation de toute la région.
Passion et convivialité étant des points fondamentaux pour eux, ils font tout pour vous satisfaire, à la fois à travers leurs vins et dans la manière de vous le faire découvrir.
Allez à la rencontre des hommes et des femmes de ce pays. Fervents défenseurs de leur patrimoine historique, culturel, gastronomique et viticole, ils vous recevront chaleureusement.
Déterminés à conforter davantage leur appellation dans son environnement et motivés par leur volonté de faire découvrir leur appellation, les vignerons des Coteaux du Lyonnais ont travaillé à la réalisation de suggestions de sorties et animations ; sentiers viticoles pédagogiques pour toute la famille, dégustation chez le vigneron, soirées thématiques, participation aux vendanges… etc


www.coteauxdulyonnais.com
Renseignement : 04.72.31.59.64

 

 Le Vercors

 

A 2h30 de Lyon, le Vercors est l'endroit idéal pour se dépayser le temps d'une journée ou d'un week-end. Venez découvrir la flore et la faune de cette région, ramassez des champignons, admirez les vautours fauves  vous promenez sur les falaises. Un grand bol d'air pur...

Nous vous conseillons les forêts et les alpages au dessus de St Jean en Royan, en empruntant la route de Combe-Laval, superbe par temps dégagé. Cette région, moins fréquentée que Villard de lans, est un havre de paix. Photos...

 

 

 Le vautour fauve


Ce rapace s'adapte très bien dans la région. On peut le voir survoler les falaises du Vercors, au dessus du col du Rousset. Une fois au col, traverser le tunnel et prendre, à pieds, sur la droite, le chemin des pèlerins. A environ 400m, juste avant le virage à droite, regarder en direction des télésièges de la station du Rousset, vos apercevrez sûrement quelques uns de ces oiseaux.

 

 

 

 

 Mythologie

La ville de Lyon est considérée avec Prague et Tolède comme l’une des capitales de l’ésotérisme européen. En effet, tout au long de son histoire la capitale des Gaules à accueillit nombre de personnalité, mythes et croyances qui ont fait d’elle une des cités les plus mystérieuses d’Europe.

Le premier habitat celtique de Lyon était la ville de Condate qui se situait au pied de la colline de la Croix-Rousse. A la même époque fut fondé sur la colline de Fourvière un sanctuaire dédié au dieu principal de la mythologie Celte Lug. D’après la légende c’est en observant un vol de corbeau au-dessus de la colline que les Vates (oracles) décidèrent d’y établir un temple.

Suite > nao-org.com

 Expositions/Brocantes/Vide greniers

votre manifestation ici :  @contact

 

Toutes les brocantes de la région sur

www.pointsdechine.com

 

 

 

 Étonnant !

 

Le parc de stationnement des Célestins, situé dans le deuxième arrondissement de Lyon, est une œuvre de l'architecte Michel Targe. Réalisé en 1994 et 1995, sous l'égide de Lyon Parc Auto et d'Art Entreprise (organisme dirigé par Georges Verney-Carron), ce parc offre 470 places de stationnement.

 

Cet édifice souterrain consiste en un parallélépipède sur plan carré de vingt-deux mètres de profondeur. Une rampe hélicoïdale s'enroulant sur six niveauxparking des celestins permet l'entrée et la descente, la montée et la sortie du parc. Cette rampe, dans un souci de transparence, est ouverte de linteaux découpés dans les parois verticales ; elle est aussi construite autour d'un vide, une sorte de puits, dans le fond duquel est placé un miroir réalisé par Daniel Buren.

Ce miroir est incliné et composé de cinquante-cinq miroirs hexagonaux. Animé d'un mouvement circulaire, il reflète les arcades percées dans les parois autour du puits et renvoie vers la surface une image mobile et des reflets lumineux animés avec les mouvements de montée ou descente des véhicules. Ce jeu de lumière est observable depuis le jardin qui surmonte le parc. Ce jardin fut réalisé lors de la construction du parc et sert de parvis au théâtre des Célestins.

 

 

 Crémieu                          photo h.Rannou

 

Située sur le parcours des grands courants migratoires qui empruntent la vallée du Rhône, l’Isle Crémieu connaît une occupation humaine dès le Paléolithique moyen (100 000 à 40 000 av. JC.). Plusieurs sites néolithiques dont l’éperon de Larina ont été également fouillés. Mais c’est à l’époque gallo-romaine que la région connaît son peuplement maximal comme en témoigne la villa du Vernai.

Le « camp de Larina » est installé au sommet de la falaise de la Louvaresse, au débouché du Val d’Amby. Cet emplacement stratégique qui commande la vallée du Rhône et l’une des rares voies de pénétration du massif a été occupé du Néolithique (5 000 à 2500 av. JC) à l’époque mérovingienne (VIIIe siècle après JC.).

L’oppidum de Larina qui couvre 21 ha, n’est pas encore fouillé en totalité. Les premières constructions, des bâtiments légers associés à une carrière de lauzes, ont été rapidement remplacés par des habitations, des ateliers et des pièces de stockage, qui ont eux-mêmes fait place à une villa. Une nécropole a également été découverte. Les vestiges restaurés de ces différents bâtiments sont présentés au public. Voir la balade...

 

 

 

 

 

 Mystères de la cathédrale Saint-Jean

La Primatiale Saint Jean Baptiste se situe dans le 5 ème arrondissement de Lyon, elle est le siège du primat des gaules, titre accordé à l’archevêque de Lyon en vertu de l’ancienneté de son siège (remontant à l’époque Gallo-romaine), et de l’autorité exercé par le passé sur d’autres archevêchés.

La cathédrale s’élève sur un complexe épiscopal datant de l’époque Mérovingienne composé des églises Sainte Croix et Saint Etienne considérées aujourd’hui comme l’ensemble chrétien  le plus ancien après celui du Vatican.

La construction de l’édifice s’est déroulée sur quatre siècles, commencée en 1165 elle fut achevée en 1451 expliquant la présence des trois grands styles architecturaux : roman, gothique et gothique flamboyant. Mais celle-ci n’eut apparemment pas qu’un rôle religieux, et nombre de mystères entourent la cathédrale...

Suite > nao-org.com

 

 Patrimoine

 

La place des Terreaux

En 1206, les associations de marchands lyonnais se heurtent à l'Archevêque Renaud II de Forez qui ne respecte pas la charte signée en 1195 en violant les accords pris en matière de taxe sur les marchandises. Pour protéger le bourg Saint-Nizier du pouvoir ecclésiastique, les bourgeois lyonnais décident alors d'élever une muraille au pied de la colline Saint-Sébastien (Pente de lPlace des terreaux fontaine Bartholdia Croix-Rousse) et une tour sur la Saône afin de contrôler le pont du Change, unique passage entre Saint-Nizier et Saint-Jean. L'archevêque intervient par les armes en 1208 et la paix revient grâce à l'intervention du pape Innocent III. Renaud de Forez et ses successeurs reprennent toutefois les travaux entrepris par les bourgeois lyonnais, afin de protéger la ville d'une potentiPlace des terreauxelle attaque par la Dombes. Un nouveau mur, épais de deux mètres et haut de dix mètres, est bâti entre la Saône et Rhône.

Longue de 500 mètres environ, cette enceinte est percée de deux portes défendues par des pont-levis (la Porte de la Pêcherie sur la Saône et la porte de la Lanterne) et protégée par dix tours rondes ou carrées. Un chemin de ronde crénelé et cinq guérites de pierre permettent aux soldats de faire le gué à son sommet. Suite>

 

 

 

 

 

 

 Évènements

 

Les Dimanches du Patrimoine de l'Office de tourisme Trévoux Saône vallée


L’office de tourisme Trévoux Saône Vallée est intercommunal depuis 2006. Œuvrant à la promotion du territoire de la Saône Vallée, il a décidé d’engager en 2008 une nouvelle action de valorisation du patrimoine local : les Dimanches du Patrimoine. la dombes
Ces temps forts prennent la forme de visites guidées gratuites. Elles ont pour but de faire découvrir l’histoire, l’évolution et le patrimoine notable, tant culturel que naturel, de leurs communes aux habitants du tout nouveau Pays d’Art et d’Histoire.

 

 

 Le Parc des Hauteurs

 

Au départ de l'esplanade de Fourvière, créée par l'ingénieur Joannès Blanchon de 1880 à 1896, le cheminement permet, en une boucle complète, de relier la passerelle des Quatre-vents, le fort et le cimetière de Loyasse, le jardin de la Visitation, le parc archéologique et le jardin du Rosaire avant de revenir sur l'esplanade.

La passerelle des Quatre-vents


Ce chemin en belvédère est le premier équipement aménagé sur le site, par les paysagistes Desvigne et Dalnoky. Il reprend le tracé de la plus courte ligne de chemin de fer de France ouverte en 1900 pour relier le funiculaire de Saint-Paul à Fourvière et le cimetière de Loyasse. Ce viaduc est haut de 80 mètres et offre un vue particulière sur la colline de la Croix-Rousse et sur les Monts d'Or. La passerelle actuelle est le travail de l'architecte Manuelle Gautrand et de l'ingénieur Marc Malinowski.

Le cimetière de Loyasse

Le jardin de la Visitation

Les archives des Hospices civils de Lyon : L'église bâtie à partir de 1854.Après avoir longé le cimetière, le cheminement se poursuit par la rue Pauline-Marie Jaricot et aboutit au jardin de la Visitation. Ce jardin est composé d'allées longeant l'ancien cloître de la communauté des Visitandines. Le parc s'achève par une petite prairie avec une vue sur le sud de la Presqu'île et un bois qui surplombe l'odéon antique.

Le parc archéologique


Théâtre antique de Fourvière et Musée gallo-romain de Fourvière.

 

Le jardin du Rosaire

 

La basilique et les jardins en contrebas, aujourd'hui appelés jardin du Rosaire, sont conçus par l'architecte Pierre Bossan dans la seconde moitié du XIXe siècle. Ils sont réaménagés en 1993 par le duo Michel Louis et Ingrid Bourne : C'est la partie la plus ancienne du parc des Hauteurs. Les éléments d'anciennes propriétés privées sont récupérés pour créer des chemins, terrasses et esplanades. On trouve ainsi le jardin des hortensias, le jardin des roses anciennes et le verger. Une allée serpente de l'esplanade de la basilique jusqu'à la montée Saint-Barthélemy. De là, on peut apercevoir la partie en contrebas, comportant notamment un massif de cèdres, qui reste à aménager, ainsi que la maison de la Bréda, dite aussi Maison Pauline Jaricot, bâtie au XVIe siècle et la chapelle Sainte-Philomène dotée d'une vingtaine de places. Œuvre de l'architecte Antoine Chenavard inaugurée en 1839, elle est élevée par Pauline Jaricot en reconnaissance de sa guérison sur la tombe de Sainte Philomène, en Italie. La chapelle et le jardin sont classés Monuments historiques depuis 2004.

 

 Les catacombes

 

Un patrimoine historique insolite se cache sous la ville de Lyon. Des kilomètres de galeries souterraines, creusées au fil des époques dans les collines de Fourvière et de La Croix-Rousse , dont les plus anciennes remontent au temps des romains.
catacombes de lyonCes galeries souterraines cheminent sous nos immeubles à des hauteurs très variables. Certaines se trouvent à plusieurs dizaines de mètres au-dessous des habitations, d'autres sillonnent juste sous les rues. Suite >

 

 

 Visites insolites

 

Voir Fourvière autrement...

 

fourvièreLa "visite insolite" que propose la Fondation de Fourvière vous mènera dans les coulisses de la basilique ainsi que sur les toits d'où vous pourrez admirer une vue unique sur Lyon. Un guide vous expliquera en détail l'histoire de Fourvière (et de Lyon).
Les visites sont à 14h30 et à 16heures tous les jours au tarif de 5€.
Voici un aperçu de ce qui vous attend.
 Renseignements au 04 78 25 13 01

 

site internet

 

 

Visite de Lyon à vélo                      

Départ 14 heures précisesLyon à vélo

place Bellecour

devant l'0ffice du Tourisme

Réservation 48H à l'avance

au 04 78 83 00 74

photo H.Rannou

 

 

 La Vaugneray - Le col de Malval

 

 

col de Malval

Un tracé à travers les Monts du Lyonnais où alterne forêts et vues superbes. Ce circuit passe par le Col de la Luère, puis par le Col de Malval.  Suite >

 

 

 Les manifestations dans la région

 

 

► Les sorties de Lyon Vélo :

     voir détails

 

► Le  Comité de Fêtes

    de La Chapelle-en- Lafaye :

     voir détails

 

► Les Amis de Montarcher

     voir détails

 

 

 Dargoire

 

L'histoire du sauvetage de l'église du 15ème siècle de DARGOIRE...

 

L'association Dalgorie, qui agit pour la sauvegarde du patrimoine de sa région, a gagné son pari : la petite église accueille de nouveau ses fidèles...

 

Le récit, les photos sur le blog de l'historien Christian Rollat

 

 

 

 

 

 La place du Change

 

Le roi Louis XI prit soin de la prospérité de Lyon. Pour satisfaire ses besoins financiers forts grands, il désirait une ville riche dont il pourrait taxer les banquiers et les habitants à sa convenance. Ville charnière de l'Europe, Lyon fut choisie pour son emplacement et ses capacités commerciales. En 1462, le roi confirma les trois foires annuelles créées en 1422 par son père Charles VII et en autorisa une quatrième en 1463. Les foires duraient quinze jours et étaient exonérées de droits. suite...

 

 

 

 Bibliothèque Municipale de Lyon

Lyon, capitale de la gastronomie ?

Dans l’esprit de tous, Lyon est associée à la bonne chère, aux bouchons, à Bocuse... Tous les goûts sont servis dans cette ville emblématique de la gastronomie, des restaurants étoilés, des chefs célèbres, des brasseries au décor centenaire. Sa renommée traverse même les frontières puisqu’on la dit " capitale " culinaire. Mi-octobre 2008, les 1ers Trophées de la Gastronomie et des Vins ont vu le jour, sous le parrainage de " Monsieur Paul ". Récompensant l’excellence de la gastronomie lyonnaise, ils confirment la volonté de Lyon de rester une référence mondiale en matière de cuisine. Pourquoi la ville a-t-elle héritée de cette réputation ? Tradition et innovation font-elles bon ménage au cœur de la Cité, à l’heure où les Chefs lyonnais soutiennent l’entrée de la Gastronomie au Patrimoine de l’Unesco ? Suite>

 

 Balades urbaines dans Lyon

 

Le tour des Panoramas

 

LyonTour du Crédit Lyonnaisla Saône

 

 Vidéo

 

 A visiter...

 

Le parc de la Tête d'Or
parmi eux des tulipiers de Virginie, des cyprès chauves ou des cèdres du Liban. Le jardin botanique vaut le détour avec ses immenses serres renfermant des orchidées, des fleurs carnivores ou des nénuphars. Le parc accueille aussi une superbe roseraie avec 570 espèces de roses, à visiter impérativement lors des périodes de floraison. Le parc Zoologique, au coeur du parc, a été créé presque en même temps que celui-ci. Au début ce n'était qu'une petite ferme avec quelques animaux sauvages locaux, maintenant il
s'est transformé en véritable zoo accueillant plus de 1000 espèces du monde entier..
Ce magnifique parc est le plus fréquenté de Lyon et offre de nombreux événements culturels tout au long de l'année.

 

 

Associations

Pages personnelles

Lyon-evasion met à votre disposition une page web à partir de son site...

 

Plus de détailss > Associations

Plus de détails > Pages persos

 

 

 

 Circuits VTT

 

Le col de la Croix Régis

 

Le Parc naturel régional du Pilat

Le Prémont rhodanien entaillé par des ravins domine le Rhône de 150 à 200m. Crée en 1974, le parc naturel régional s'étend sur 65 000 ha entre Lyon et St Etienne. Situé entre Rhône et Loire, il a pour mission de protéger et de valoriser le patrimoine naturel et culturel du massif.

Une balade qui présente quelques difficultés. Une succession de ravins et de vallées, qui permettent aux amateurs d'observer la diversité des paysages du Pilat...

Aller à la Croix Régis

 

 

 La place Bellecour

 

La place Bellecour n'était il y a encore 200 ans qu'un vaste marécage que les eaux de la Saône venaient remplir à chaque crue...

 

Cette place se trouve aujourd'hui dans le deuxième arrondissement de la ville, entre la Saône et le Rhône. On y trouve notamment l'office du tourisme de Lyon. De la place Bellecour partent trois artères piétonnes majeures de la presqu'île de Lyon : la rue de la République, menant à l'Hôtel de Ville, la rue Victor Hugo, qui mène à Perrache, et la rue du Président Édouard Herriot, où se concentrent les enseignes de luxe. Le quartier du Vieux-Lyon et de la cathédrale Saint-Jean se situent en face par rapport à la Saône.

suite >

 

 La brasserie du Pilat

 

La Brasserie du PIlat fabrique en permanence 8 bières artisanales 100% BIO. Dans le cadre d'une ancienne usine de tissagebrasserie du pilat de la soie, lieu particulièrement chargé d'histoire industrielle et technique, la Brasserie du Pilat suit une démarche écologique, économique et sociale dans le cadre d'un village dynamique : Saint Julien-Molin-Molette situé dans le Parc du Pilat. Vous pourrez découvrir, grâce à la visite commentée du propriétaire, comment on élabore et on obtient un produit naturel, désaltérant et goûteux. Sitee et Photos

 

 

 Idée de sortie

 

L'Atelier de soierie

A Lyon, ville de la soie depuis le 16e siècle, l'Atelier de Soierie accueille les visiteurs pour la découverte d'un savoir-faireatelier de soierie de Lyon 33, rue Romarin-69001 LYONN
(à quelques mètres de la place
des Terreaux, vers l'Hotel de Ville)
Tel.04 72 07 97 83333

Horaires: du lundi au samedi de 9h à 12h et de 14h à 19h

Entrée gratuite

 

 

 La galerie Philibert de l'Orme

 

Philibert de l'Orme, également connu sous le nom de Delorme, est un architecte français de la Renaissance; De 1533 à 1536, il séjourne à Rome, où il étudie les monuments antiques. Il est attiré à Paris en 1537 par le cardinal Jean du Bellay, qui le fait connaître à la cour de François 1er et de Henri II. De l'Orme donne pour Henri II les plans du château d'Anet et de Meudon, et plus tard, pour Catherine de Médicis, ceux du palais des Tuileries, dont il fut nommé gouverneur. Il publie un" traité complet de l'Art de bâtir", suivi de "Nouvelles inventions pour bien bâtir et à petits frais".

Féru d'architecture antique, Philibert de l'Orme s'efforce de l'adapter au climat et aux moeurs de la France. Il est le premier à porter le titre d'"Architecte du Roi" sous Henri II. Il est aussi distingué comme l'inventeur de la technique de construction des toits de carène, technique largement répandue dans plusieurs régions françaises, par exemple en Lozère autour de Mende. Dans le Vieux-Lyon, on lui doit, suite à son voyage en Italie, la galerie de l'hôtel Bullioud  (1536), rue Juiverie. 

 

 

 Idée de sortie

 

Lyon

 

Centre ornithologique Rhône-Alpes

MRE

32, rue Sainte Hélène

69002 Lyon

Sorties familiales gratuites tous les week-ends

Journées éco volontaires ouvertes à tous

Le CORA propose des balades d'observation dans les milieux naturels du département pour admirer le martin-pêcheur, les mésanges... Participez aux journées éco volontaires axées sur la protection des batraciens, sur le comptage des hiboux, des chouettes...

Voir le site Internet

 

 

 

Positionnement et Statistiques Gratuites Monitoring internetVista® - Monitoring de sites web

Conformément à la loi n° 78-17 du 06.01.78, vous pouvez à tout moment exercer un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des informations vous concernant. Il vous suffit de nous adresser un courrier  par Email.

                   

 

 

 

 

 

 

                    

Antibiotics no prescription Cialis no prescription Levitra no prescription Propecia no prescription Clomid no prescription Nolvadex no prescription Synthroid no prescription Lexapro no prescription Nexium no prescription Flomax no prescription Plavix no prescription Proscar no prescription Levaquin no prescription Inderal no prescription Paxil no prescription